• je vois


    je lis entre tes lignes,

    je devine tes courbes,

    je jette un oeil dans tes creux,

    mon regard brule tes pages,

    j'enflammes tes maux,

    et ce parchemin de ton intimité...

    à quand l'indescense des sens,

    de l'incadescense d'essence....


  • Commentaires

    1
    Volcane
    Vendredi 8 Avril 2005 à 15:32
    essence
    L'essence des sens cela s'encense, S...vous le faîtes très bien.
    2
    Volcane
    Mercredi 13 Avril 2005 à 12:09
    brûlure
    et quelle douce brûlure...que ce regard-là, S...
    3
    camomille
    Jeudi 14 Avril 2005 à 10:24
    Fan de vous S...
    ... moi petite écrivain poétesse que je suis je retire mon chapeau et le mets bien bas.. je suis fan de tout ce que vous écrivez..S..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :