• réchauffe moi, chauffe moi, brûle moi,

    je sens ton souffle puissant, violent,

    puisant sa force lentement, éfficacement,

    carressant les pauvres douces blanches...

    burinant les dermes sans retenue,

    rougissant les plus sombres,

    adoré, adulé, recherché, sans égal, immité,

    marquant à jamais les incrédules...

    et imprimant, tattouant, gravant tes feux,

    tu te fais de plus en plus présent, préssant,

    préssurisant de tes flammes, nos femmes,

    ne nous donne pas l'issue "Soleil vert"...


    8 commentaires

  • le rat passe..., tiens, dans ses griffes

    le fil de la tendre petite souris,

    ca sent le souffre, le composant électrique,

    l'eclair de la fée ...classsh

    cancer vira tu ton prochain.


    36 commentaires

  • si..si ...je trouve...

    de loin, peut etre...


    26 commentaires

  • un aller-retour et je pars...pas de quoi fantasmer...mais je peux te mettre un bout, de moi, un bout de chair, pas chère...

    mieux vautr eviter les citations...et laisser libre-court à son propre espriT


    11 commentaires
  • les pulsations névrotiques de mon ami, le lézard,

    d'ou le sang froid fait ruisseler les corps,

    à corps, ex-tase,...surdiabolique,

    peau tendu, rappel toi... la langue à fourche,

    pendant que tu enfourches, de ton pieux les pauvres fourches...

    descente magnifique pour esprit transcendental,

    chimie stupéfiante, alchimie sur-prenante...


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires